COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour publication immédiate

 

Groupe Santé Devonian annonce la création d’un conseil consultatif scientifique ayant pour mandat de contribuer au développement de produits pharmaceutiques à base de cannabinoïdes.

 

QUÉBEC, 10 Avril, 2019 – Groupe Santé Devonian Inc. (« Devonian » ou la « Société ») (TSXV : GSD), une société pharmaceutique botanique en stade avancé de développement axée sur l’élaboration d’un portefeuille unique de médicaments d’ordonnance et de produits cosméceutiques d’origine botanique, a annoncé aujourd’hui la création d’un conseil consultatif scientifique composé d’experts en botanique, chimie, immunologie, maladies infectieuses, découverte et développement de médicaments. Ce comité consultatif scientifique assistera l’équipe de recherche et développement de Devonian dans le développement de médicaments pharmaceutiques à base de cannabinoïdes.

Les personnes nommées sont Louis Flamand, Ph.D., MBA (Université Laval), Suha Jabaji, Ph.D. (Université McGill), Pr. François Malouin, PhD (Université de Sherbrooke), et John Trant, PhD (Université de Windsor).

«Nous sommes honorés d’accueillir ces experts canadiens de premier plan au sein de notre nouveau conseil consultatif scientifique. L’expertise qu’ils apportent à notre équipe nous aidera à développer des médicaments à base de cannabinoïdes », a déclaré le Dr André P. Boulet, PhD, président et chef de la direction de Devonian.

«Nous pensons que les produits à base de cannabinoïdes pourraient être développés en tant que médicaments pharmaceutiques dans le cadre de la voie de développement normale du médicament, en tant que nouvelles entités chimiques (NEC) ou en vertu du Règlement sur les médicaments botaniques. En vertu du règlement sur les médicaments botaniques, les substances végétales, les algues, les champignons macroscopiques ou leurs combinaisons peuvent être développés en tant que médicaments sous ordonnance1. Ces produits bénéficient des effets combinés des composants appelés «effets d’entourage». Les particularités du médicament botanique doivent être prises en compte et ajustées au cours du processus de révision règlementaire. Tenant compte de ces caractéristiques et afin de faciliter la mise au point de nouveaux médicaments sur ordonnance d’origine botanique, l’agence Américaine de la ‘‘Food and Drug Administration’’ (FDA) a publié un guide pour le secteur des  médicaments botaniques1. La principale stratégie de Devonian consiste à mettre au point des médicaments, notamment à base de cannabinoïdes, dans le cadre de la procédure de réglementation des médicaments botaniques », a ajouté le Dr Boulet.

Dr Louis Flamand, Ph.D., MBA
Louis Flamand, Ph.D., MBA, est professeur titulaire et directeur du département de microbiologie-immunologie-des maladies infectieuses à la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur principal à la division des maladies infectieuses et immunitaires du centre de recherche du CHU de Québec. -Université Laval. Avant de se joindre à l’Université Laval, le Dr Flamand a obtenu son doctorat en virologie de l’Université de Montréal et une formation postdoctorale aux Instituts nationaux de la santé et à l’Institut de virologie humaine (Maryland, États-Unis). Il a obtenu son MBA en gestion pharmaceutique de l’Université Laval. Il est également membre du conseil consultatif scientifique de la fondation HHV-6 depuis 2006. Le Dr Flamand a de l’expérience en développement préclinique. Au cours de sa carrière, le Dr Flamand a reçu plusieurs bourses d’études et un soutien financier continu de plusieurs agences de financement pour ses travaux en virologie. Le Dr Flamand est l’auteur de plus de 90 publications examinées par des pairs et est l’éditeur en chef du livre «Herpès virus humains HHV-6A, HHV-6B et HHV-7: Diagnostic et gestion clinique», 3e édition.

Dr Suha Jabaji, Ph.D.
Dr Suha Jabaji, PhD. est une phytopathologiste moléculaire. Elle a obtenu son doctorat de l’Université de Waterloo, Ontario, Canada. Au rang de professeure titulaire en phytologie à l’Université McGill, ses contributions scientifiques sont reconnues aux niveaux national et international. Elle a publié 90 rapports scientifiques et plus de 200 présentations scientifiques lors de conférences scientifiques. La créativité, la pertinence et l’importance des résultats de ses recherches ayant un impact sur l’agriculture durable sont reconnues par des invitations à prendre la parole lors de colloques et de présentations à des conférences lors de réunions scientifiques, ainsi que par des comités de rédaction et des comités de subventions nationaux et internationaux. Son expertise de recherche porte sur la génomique fonctionnelle et la métabolomique des agents pathogènes fongiques des plantes et des microbes utiles qui renforcent le système immunitaire de la plante contre le stress biotique et abiotique. Elle a incité des chercheurs internationaux à passer du temps en formation dans son laboratoire. Son programme de recherche est financé par des subventions provinciales et fédérales, ainsi que par des subventions et des contrats de collaboration industrielle. Elle a encadré plus de 100 étudiants de troisième cycle dans le domaine des interactions plantes-microbes. Parmi ses thèmes de recherche actuels, citons le développement d’antimicrobiens efficaces pour les industries du chanvre et du cannabis, et la compréhension de leur mode d’action afin d’accroître leur efficacité. Entre 2005 et 2015, elle a été nommée vice-doyenne à la recherche et à l’enseignement supérieur de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement (FSAE) de l’Université McGill, où elle a supervisé les activités de recherche de plus de 90 membres du personnel de la FSAE. Elle occupe actuellement le poste de présidente du Comité international sur les questions relatives à Rhizoctonia, dont le mandat est de coordonner les efforts internationaux visant à assurer une communication efficace entre les scientifiques travaillant sur le pathogène fongique économique du sol Rhizoctonia et de promouvoir l’échange de ressources et d’idées entre scientifiques.

Pr François Malouin, PhD
Le Pr. Malouin est professeur titulaire (microbiologie) au Département de biologie à la Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke depuis 2000.  Il est un microbiologiste qui a plus de 30 ans d’expérience aux niveaux académique et industriel pour la recherche d’antibiotiques pour les humains et les animaux de production.  Le Pr Malouin a obtenu un doctorat (Ph.D.) en Medical Sciences (Medical Microbiology) à l’University of Calgary (1988) et a été postdoctorant au Département des agents anti-infectieux chez Lilly Research Laboratories (Eli Lilly & Co., Indianapolis, É.-U.) de 1988 à 1990.  Le Pr Malouin a aussi été Professeur adjoint en microbiologie à la Faculté de médecine de l’Université Laval où il était Chercheur-Boursier du Conseil de Recherches Médicales du Canada (1990-1994).  Il a par la suite été employé par des entreprises de biotechnologie; d’abord Microcide Pharmaceuticals, Inc., puis une compagnie fille, Iconix Pharmaceuticals, Inc. (Californie, É.-U.) de 1994 à 2000 où il était Directeur associé du développement technologique pour la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques et antibiotiques. Il était aussi co-fondateur de Ulysses Pharmaceuticals (Sherbrooke, QC). Présentement à l’U. de Sherbrooke, ses recherches portent sur l’exploitation des gènes de virulence chez les bactéries pour le développement de nouveaux antibiotiques, d’alternatives aux antibiotiques et de vaccins. Il est auteur de plus de 100 publications scientifiques et co-inventeur de plus de 20 brevets (obtenus ou soumis).

Dr John Trant, PhD
Le Dr John Trant a obtenu son doctorat de l’Université d’Ottawa en 2012 dans la fabrication de glycopeptides antigel sous la supervision du Dr Robert Ben. Après des travaux postdoctoraux avec les docteurs Tomas Hudlicky (synthèse de produits naturels, Brock) et Elizabeth Gillies (polymères et nanosciences, Western), il a créé son propre groupe à l’Université de Windsor en 2016. Le groupe Trant se concentre sur les outils de chimie synthétique axés sur des problèmes non résolus dans la biomédecine et la science des matériaux. Le groupe mène des recherches actives en molécule et en microbiologie, en synthèse de produits naturels et de peptides, en chimie et en biochimie. Le groupe mène des recherches interdisciplinaires avec des collaborateurs du Canada et du monde entier sur le développement de médicaments, la chimie analytique, la chimie computationnelle ainsi que sur des programmes de recherche de pointe en pédagogie de la recherche de premier cycle et la sécurité en laboratoire. Le groupe a mobilisé plus de 2 millions de dollars en fonds de recherche et d’infrastructure au cours des trois premières années du laboratoire et compte actuellement sept boursiers postdoctoraux, cinq étudiants diplômés et trente et un chercheurs de premier cycle.

«Nous sommes extrêmement heureux d’avancer dans cette collaboration avec le groupe Devonian Health afin d’améliorer la santé des Canadiens». Dit le Dr Trant.

Au sujet de Devonian
Groupe Santé Devonian inc. est une société pharmaceutique botanique en stade avancé de développement qui emploie une stratégie novatrice ciblant des besoins médicaux non comblés. La principale stratégie de Devonian est de développer des médicaments d’ordonnance d’origine botanique dérivés d’élément végétal et d’algue pour le traitement des maladies inflammatoires auto-immunes incluant, mais sans s’y limiter, la colite ulcéreuse et la dermatite atopique. Fondé sur une assise de 15 années de recherche, l’objectif de Devonian est également appuyé par les directives réglementaires de la FDA, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, favorisant un processus de développement de produits médicamenteux botaniques d’ordonnance plus efficient que celui des médicaments d’ordonnance classique. La Société est également engagée dans le développement de produits cosméceutiques de grande valeur, mettant à profit la même approche de propriété utilisée avec ses offres pharmaceutiques.  Incorporée en 2013, Groupe Santé Devonian inc. a son siège social à Québec, Canada où sont également situées ses installations d’extraction de pointe avec traçabilité complète « de la semence au comprimé ». Sa récente acquisition de la division commerciale Altius Healthcare multiplie ses occasions de diversification et de croissance. Devonian est une société cotée en bourse de croissance TSX de Toronto (TSXv:GSD).

Pour plus de détails, visitez le www.groupedevonian.com

Référence

  1. Botanical Drug Development, Guidance for Industry. U.S. Department of Health and Human Services, Food and Drug Administration, Center for Drug Evaluation and Research (CDER), December 2016.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs sur les objectifs, les stratégies et les activités de Devonian. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes. Ces énoncés sont de nature « prospective » puisqu’ils sont fondés sur nos attentes présentes à l’égard des marchés dans lesquels nous exerçons nos activités et sur diverses estimations et hypothèses. Les événements ou les résultats réels sont susceptibles de différer considérablement de ceux prévus dans le cadre des énoncés prospectifs si des risques connus ou inconnus affectent nos activités ou si nos estimations ou nos hypothèses s’avèrent inexactes. Ces risques, estimations et hypothèses incluent, mais sans s’y limiter, la capacité de Devonian d’assurer le développement, la fabrication et la commercialisation de produits pharmaceutiques et dermo-cosmétiques à valeur ajoutée, la disponibilité de ressources financières pour mener à bien des projets de recherche et développement, le succès et la durée d’études cliniques, la capacité de Devonian de se prévaloir des occasions d’affaires dans l’industrie pharmaceutique et dermo-cosmétique, les incertitudes liées au processus de réglementation et tout changement du contexte économique. Vous trouverez une analyse plus exhaustive des risques qui pourraient faire en sorte que les événements ou résultats réels diffèrent de nos attentes présentes de façon importante dans le prospectus en date du 21 avril 2017, sous la rubrique « Facteurs de risque ». Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des énoncés prospectifs. Par ailleurs, nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ces énoncés prospectifs, même si de nouveaux renseignements devenaient disponibles, à la suite d’événements futurs ou pour toute autre raison, à moins d’y être tenus en vertu des lois et règlements applicables aux valeurs mobilières.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Contact :

Dr André P. Boulet, PhD
Président-directeur général
Groupe Santé Devonian inc.
Téléphone : (514) 248-7509
Courriel : apboulet@groupedevonian.com